30/05/2022
Catégories : Actualité, CHUVAC, Cliniques, IHAP, Recherche

Infection par le SRAS-CoV-2 chez les animaux de compagnie : enquête sérologique prospective et analyse des facteurs de risque en France.

Grâce à la collaboration de vétérinaires praticiens répartis sur l’ensemble du territoire et à la collaboration entre l’UMR IHAP et le CHUVAC, les sérums de 165 chiens et 143 chats ont été analysés pour y rechercher des anticorps dirigés contre le SARS-CoV-2 (le virus responsable de la COVID-19).

Environ 5% des sérums de chiens et 8% des sérums de chats étaient positifs.

Ces résultats indiquent également que le fait d’avoir une personne malade dans le foyer augmente le risque qu’un animal soit contaminé, sans que cela soit statistiquement significatif. Pas de panique cependant : si les animaux de compagnie peuvent être infectés par leurs propriétaires, ils n’ont des symptômes que dans des cas exceptionnels et n’excrètent le virus que pendant de courtes durées, si bien qu’aucun chat ou chien n’a contaminé d’être humain jusqu’à présent !

Lien vers l’article