AEEEV

L’Association Européenne des Établissements d’Enseignement Vétérinaire (AEEEV ou EAEVE en anglais) a été fondée en 1988 avec comme ambition, d’être l’autorité officielle d’accréditation des établissements d’enseignement vétérinaire en Europe.

Les membres de l’association sont les facultés, les écoles et les universités d’enseignement et de recherche en médecine et science vétérinaires. En 2018, sur les 110 établissements d’enseignement vétérinaire existant en Europe, 96 sont membres de l’EAEVE.

Sa mission est d’évaluer, de promouvoir et de développer la qualité et le niveau des établissements de médecine vétérinaire et leurs enseignements au sein des États membres de l’Union européenne.

Elle s’assure que les établissements membres ont un programme de formation conforme à la directive 2005/36/CE et que les moyens mis en œuvre pour le dispenser sont adéquates et respectent les principes du management par la qualité.

Le système d’évaluation de l’AEEEV donne l’assurance :

  • au public, de savoir qu’il peut faire confiance à la qualité des diplômés en médecine vétérinaire et aux services qu’ils fournissent ;
  • aux étudiants vétérinaires, de savoir que leur formation atteint les normes convenues et acceptables ;
  • aux établissements vétérinaires, de savoir que leurs programmes et leur école atteignent les niveaux de référence convenus.

 

Un objectif plus large est de renforcer la coopération entre les établissements membres et de servir d’espace d’échanges afin d’améliorer et d’harmoniser l’enseignement vétérinaire.

L’AEEEV est également membre de l’ENQA (European Association for Quality Assurance in Higher Education). Ses standards sont ainsi conformes aux références et lignes directrices pour l’assurance qualité dans l’espace européen de l’enseignement supérieur définis par l’ENQA.

Cadre de l'évaluation

L’évaluation par l’AEEEV est mise en oeuvre dans le cadre du Système Européen d’Evaluation de la Formation des Vétérinaires (ESEVT / European System of Evaluation of Veterinary Training). L’ESEVT décline en 10 chapitres les standards attendus de la part des établissements qui souhaitent prétendre à l’accréditation.

L’ESEVT a pour objectif de s’assurer que l’établissement évalué :

  • est bien géré ;
  • qu’il dispose d’un financement adéquat pour tenir ses engagements en matière d’éducation, de recherche et d’engagement sociétal ;
  • qu’il dispose des ressources appropriées en personnel, installations et animaux ;
  • qu’il propose un programme d’enseignement à jour des dernières pratiques professionnelles ;
  • qu’il fournit un environnement d’apprentissage approprié ;
  • qu’il applique un système d’évaluation juste et fiable ;
  • qu’il met en œuvre les processus de l’assurance qualité et de l’amélioration continue ;
  • qu’il démontre la conformité à tous les standards ESEVT (qui, ensemble, garantissent que le diplôme délivré répond aux exigences des directives de l’UE et des recommandations ESG), et garantit que les diplômés auront acquis les connaissances, aptitudes et compétences requises pour l’entrée dans la vie active.

Étapes de l'évaluation

  • La rédaction d’un rapport d’auto-évaluation, le « SER » (Self Evaluation Report)
    L’établissement doit décrire son organisation, son fonctionnement, ses équipements et l’enseignement qu’il dispense en suivant les lignes directrices des 10 standards ESEVT.La visite des experts.
  • 8 experts AEEEV se rendent sur l’école afin de visiter les lieux et rencontrer différents acteurs. Leur objectif est de confronter le rapport d’auto-évaluation rédigé par l’établissement à la réalité du terrain.
  • Les conclusions des experts
    15 jours après leur visite, le groupe d’experts rend ses conclusions dans un rapport de visite. Chaque standard est évalué et commenté. Les experts indiquent si des déficiences majeures sont constatées dans le fonctionnement de l’établissement.
  • L’ENVT a ensuite une quinzaine de jours pour faire part d’éventuelles remarques. A l’issue de ces échanges, un rapport final de visite est émis, il servira de base pour la décision d’accréditation.
  • La décision de l’AEEEV
    Sur la base du rapport final, l’ECOVE (European Committee of Veterinary Education) rend ses conclusions. L’établissement est accrédité si aucune déficience majeure n’a été relevé, il obtient une accréditation conditionnelle si une seule déficience majeure a été identifié, il n’est pas accrédité si plusieurs déficiences ont été constaté.
  • L’établissement peut faire appel s’il estime que les conclusions de l’ECOVE ne sont pas justifiées.

Les standards de l'AEEEV

Les standards ESEVT d’évaluation sont déclinés dans une procédure opérationnelle (le SOP). La dernière version de cette procédure a été officiellement adoptée lors de la dernière assemblée générale de l’AEEEV qui s’est déroulée le 30 mai 2019 à Zagreb. L’ENVT sera évaluée selon le SOP 2019.

L’ESEVT propose une grille de lecture de l’établissement déclinée en 10 standards auxquels l’ENVT doit répondre :

  1. Objectifs, organisation et politique en matière d’assurance qualité
  2. Finances
  3. Programme d’enseignement
  4. Installations et équipements
  5. Ressources animales et matériel pédagogique d’origine animale
  6. Ressources d’apprentissage
  7. Admission, progression et bien-être des étudiants
  8. Evaluation des étudiants
  9. Personnels académiques et supports
  10. Programmes de recherche, formation continue et postdoctorale

L'accréditation de l'ENVT

Évaluation 2015-2020

L’ENVT a été évaluée favorablement en 1997. En 2010, elle est de nouveau évaluée mais doit faire face à la correction d’une déficience constatée par les experts. Elle reçoit l’approbation complète de l’AEEEV en 2015.

Documents de la précédente évaluation :

Évaluation 2020

Suite à l’évaluation de 2020, l’ENVT est non accréditée par l’AEEEV.

Documents de référence :

 

L’ENVT a d’ores et déjà engagé les actions nécessaires pour retrouver dès que possible (et dans un délai maximal de 2 ans) son statut d’établissement accrédité.

HCERES

Le Haut Conseil de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (HCERES) est l’autorité administrative indépendante chargée d’évaluer l’ensemble des structures de l’enseignement supérieur et de la recherche, ou de valider les procédures d’évaluations conduites par d’autres instances.

Par ses analyses, ses évaluations, et ses recommandations, il accompagne, conseille et soutient la démarche d’amélioration de la qualité de l’enseignement supérieur et de la recherche en France.
Pour l’exercice de ses missions, le Haut Conseil s’inspire des meilleures pratiques internationales. Il fonde son action, en ce qui concerne les critères d’évaluation, sur les principes d’objectivité, de transparence et d’égalité de traitement entre les structures examinées et, en ce qui concerne le choix des personnes chargées de l’évaluation, sur les principes d’expertise scientifique au meilleur niveau international, de neutralité et d’équilibre dans la représentation des thématiques et des opinions.

L’HCERES est chargé :

  • d’évaluer les formations et diplômes des établissements d’enseignement supérieur ou, le cas échéant, de valider les procédures d’évaluation réalisées par d’autres instances ;
  • de s’assurer de la prise en compte, dans les évaluations des personnels de l’enseignement supérieur et de la recherche, de l’ensemble des missions qui leur sont assignées par la loi et leurs statuts particuliers ;
  • de s’assurer de la valorisation des activités de diffusion de la culture scientifique, technique et industrielle dans la carrière des personnels de l’enseignement supérieur et de la recherche ;
  • d’évaluer a posteriori les programmes d’investissement et les structures de droit privé recevant des fonds publics destinés à la recherche ou à l’enseignement supérieur.

Plus d’informations sur le site de l’HCERES

Évaluation de l'ENVT

L’ENVT, en tant qu’établissement a été évaluée par l’HCERES les 8 et 9 octobre 2020.

Les unités de recherche de l’ENVT ont été évaluées par l’HCERES au cours du mois de novembre 2020.

Référentiel d’évaluation

Rapport d’évaluation de l’ENVT