Aux interfaces entre faune sauvage et activités humaines

Depuis plus d’un siècle, la population humaine connaît un accroissement sans précédent qui nous conduit à empiéter toujours plus sur la nature, que ce soit pour nous loger, nous déplacer nos loisirs, notre industrie ou bien fournir notre alimentation. Cela a notamment pour conséquence d’augmenter sans que nous ayons choisi le contact avec le monde sauvage, entraînant diverses répercussions, que ce soit pour la santé humaine, la santé animale ou la préservation de la biodiversité.

 

 

 

 

Voir la version anglaise

 

 

 

 

Des virus, des volailles et des hommes

Les virus de la grippe ont marqué notre Histoire par plusieurs pandémies. Ils sont responsables chaque année d’épidémies saisonnières, et causent également des ravages dans les populations animales, qu’elles soient sauvages ou domestiques. De nombreux chercheurs et enseignants-chercheurs de l’ENVT travaillent au quotidien sur ces virus, afin de mieux comprendre leur fonctionnement et de contribuer aux programmes de lutte contre la grippe.

 

 

Voir la version anglaise