01/04/2022
Catégories : Actualité, CHUVAC, Cliniques, Offre de soins

Avec l’arrivé des animaux d’Ukraine suite à l’accord donné par l’UE (informations ici) nous risquons des importations d’animaux qui ne répondent pas au critères d’entrée sur le territoire français et notamment concernant la vaccination contre la rage.
Quand ces animaux sont déclarés malades, les animaux sur le territoire français, qui ont été en contact direct avec l’animal porteur de la rage, devront être euthanasiés si il ne sont pas vaccinés contre cette maladie.

Il est donc primordial pour les propriétaires d’animaux de veiller à mettre à jour les vaccinations de leurs compagnons même si la France est classé indemne de rage.

 

Prendre rendez-vous

 

La rage ne se transmet pas d’Homme à Homme.
La contamination de l’Homme se fait exclusivement par un animal malade au moyen de la salive par morsure, griffure, léchage sur peau excoriée ou sur muqueuse (œil, bouche). Elle débute 15 jours avant l’apparition des premiers symptômes de la maladie et jusqu’à la mort de l’animal.

Pour plus d’informations veuillez consulter les sites mentionnés ci dessous :

Dispositif d’accueil de ces personnes

Pour ce qui concerne les animaux domestiques qui les accompagne (page rage du ministère qui a été actualisée, notamment en ukrainien)