Cette formation a pour objectifs

  • d’acquérir les différentes méthodes de coproscopie, leurs intérêts et leurs limites pour la mise en évidence des éléments parasitaires dans les matières fécales des mammifères domestiques et sauvages et de les utiliser avec discernement,
  • d’acquérir et d’utiliser de façon critique les critères d’identification des éléments parasitaires (œufs, larves, kystes de protozoaires) à objectivation coproscopique,
  • de présenter les spécificités parasitaires propres aux mammifères sauvages et domestiques en France.

 

Objectifs

À l’issue de la formation, les participants

  • Connaissent les différentes méthodes de coproscopie disponibles avec leurs avantages et leurs inconvénients,
  • Savent choisir la méthode la plus adaptée en fonction du parasite recherché et de la qualité de l’échantillon et la réaliser pratiquement,
  • Justifient du niveau d’interprétation d’un résultat (mélange, seuil, qualitatif ou quantitatif …)
  • Discernent et identifient à un niveau raisonnable les éléments parasitaires (œufs, ookystes, larves) des artefacts (débris, grain de pollen, saprophyte …)
  • Maîtrisent les grandes notions de parasitologie médicale et vétérinaire (cycle évolutif, période prépatente, infestation, infection)
  • Estiment globalement les espèces parasitaires susceptibles d’être retrouvée en fonction du contexte (par exemple mammifère domestique vs mammifère sauvage, mammifère carnivore vs mammifère herbivore, jeune animal vs animal âgé…)

Programme

Des cours théoriques sont présentés concernant les cycles parasitaires des grands groupes de parasites (nématodes, cestodes, trématodes, protozoaires).

Les différentes techniques de coproscopie, les solutions de flottation et de sédimentation ainsi les critères de diagnose des éléments parasitaires à objectification coproscopique sont mises en œuvre au cours des séances de travaux dirigés à partir d’échantillons d’origine diverse (y compris de la faune sauvage : cervidés, Sanglier, Renard).

Atouts de la formation

 – Apprentissage des gestes techniques par chaque participant,

– Assistance technique des intervenants pédagogiques,

– Discussion et échange autour des retours d’expérience des participants.

 

Modalités de transmission des savoirs

  • Présentation des données théoriques et pratiques par vidéo-projection,
  • Mise à disposition de documents illustrés,
  • Fourniture individuel pour chaque participant d’un microscope, d’une loupe binoculaire et du matériel nécessaire à la mise en œuvre des techniques utilisées en diagnose directe pour la recherche des éléments parasitaires.

Informations pratiques

Dates
Du 24 au 28 avril 2023

Durée

24 heures (6 heures de cours et 18 heures de travaux pratiques)

Lieu
ENVT
23 chemin des Capelles
31076 Toulouse cedex 3

Tarif
1200 €

Public visé

Personnel des laboratoires vétérinaires du secteur public (personnel technique, adjoint et directeur) qui désire acquérir et/ou approfondir leur utilisation de la coproscopie de façon adaptée au contexte.

  • Nombre de personnes minimum: 6
  • Nombre de personnes maximum: 12

Inscription à venir

Formulaire d’inscription

Renseignements complémentaires

Formateurs

Emmanuel LIÉNARD – DMV, PhD, Diplomate EVPC – Specialist™ in Parasitology – UMR INTHERES

Yannick CARON – DMV, PhD, Diplomate EVPC – Specialist™ in Parasitology, Unité Diagnostic Vétérinaire QUALYSE

Hubert FERTÉ – PharmD, PhD – EA 7510 « ESCAPE » URCA

Sanction de la formation
Attestation de réussite

Pré-requis

Une première expérience de la coproscopie vétérinaire et des connaissances des diverses espèces parasitaires d’intérêt vétérinaire est souhaitable mais non indispensable.

Responsable pédagogique
Emmanuel Lienard : emmanuel.lienard@envt.fr

Pour les journées complètes, les horaires prévus : de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h. Les frais de restauration des déjeuners de midi sont pris en charge par la formation soit 3 repas par stagiaire