19/05/2022
Catégories : Actualité, Clinique faune sauvage, Cliniques

Un jeune canard colvert pris en charge à la clinique faune sauvage en début de semaine après avoir été trouvé blessé tout près d’un lac.

 

À l’examen clinique, l’animal était légèrement déshydraté mais en bon état général. Un fil de pêche sortait de son bec et un hameçon était visite en arrière de l’ouverture trachéale.

Des clichés radiographiques ont permis de déterminer le type d’hameçon, (ici simple avec ardillon) et d’anticiper la technique de retrait.
L’hameçon était profond (en arrière de la glotte), donc difficile d’accès. Il a fallu couper une partie de celui-ci puisque l’ardillon empêchait de le retirer en tirant simplement dessus.

L’intervention sous anesthésie s’est déroulée sans complication et nous avons pu aménager sa volière extérieure où il sera sous surveillance jusqu’au relâché.

 

Comment différencier le mâle de la femelle ?

Le colvert est une espèce à dimorphisme sexuel, ce qui signifie que les mâles et les femelles ont une apparence différente. Le colvert mâle se reconnaît à sa tête et à son cou d’un vert brillant : ce qui lui a valu son nom. Il porte un collier blanc, un bec jaunâtre et sa poitrine est brune, tandis que son dos est de couleur blanc/gris. La femelle elle, a le plumage plus terne, beige tacheté de brun et le bec marron/orange.

 

 

En savoir plus sur la clinique faune sauvage de l’ENVT