28/07/2022
Catégories : Actualité, Clinique faune sauvage, Cliniques

La semaine dernière, un vautour fauve a été trouvé sur la commune de Loudet et déposé à la clinique faune sauvage par les pompiers.

 

À l’examen clinique, le vautour était abattu, maigre, déshydraté, incapable de voler et présentait un plumage souillé et terne.
Aucune plaie ni fracture n’a été objectivée. L’équipe faune sauvage a donc suspecté une faiblesse généralisée consécutive à un coup de chaleur, une intoxication ou une infection.

Des analyses sanguines et des écouvillonages ont permis d’écarter l’hypothèse de maladies infectieuses.
Suite à des traitements de soutien ainsi qu’une réalimentation, son état de santé s’est rapidement amélioré.

Actuellement, cet oiseau évolue en volière où nous évaluons son vol avec l’espoir de le relâcher dans les meilleurs délais.

 

 

 

Le vautour fauve est un rapace nécrophage (qui se nourrit de cadavres) de la famille des Accipitridés.
Il y a plusieurs dizaines d’années, les vautours victimes de leur mauvaise réputation ont vu leur population diminuer drastiquement.

Pour pallier à ce phénomène, des programmes de protection et de réintroduction ont été mis en place en France et en Europe. Aujourd’hui, les vautours sont nombreux et bien présents dans notre pays, notamment dans les Pyrénées, les Causses et les Alpes.